Les personnes handicapées : une main-d’œuvre inexploitée?

13 mai 2019

Actualités

États-Unis

Selon un article. Ce lien mène à un site qui n'est peut-être pas soumis au standard gouvernemental sur l'accessibilité. paru sur le site du Forum économique mondial, plus d’un milliard de personnes dans le monde vivent avec une forme de handicap. La très grande majorité (80 %) de ces personnes deviennent handicapées entre 18 et 64 ans et ont 50 % plus de risque d’être au chômage. Dans une période où la pénurie de main-d’œuvre progresse dans plusieurs pays, les entreprises réalisent de plus en plus les avantages de faire du recrutement dans un bassin de main-d’œuvre plus diversifié.

Les entreprises qui favorisent l’inclusion des personnes handicapées aux États-Unis réalisent des gains importants en termes de rentabilité, de création de valeur et de rendement aux actionnaires. Cependant, certaines entreprises ne reconnaissent toujours pas l’importance et les avantages d’embaucher ces personnes.

Aux États-Unis, par exemple, 15,1 millions de personnes qui sont en âge de travailler vivent avec un handicap visible ou invisible, et plusieurs sont sans emploi ou sous-employées. Selon un rapport. Ce lien mène à un site qui n'est peut-être pas soumis au standard gouvernemental sur l'accessibilité. d’Accenture, si les entreprises américaines adoptaient des politiques d’inclusion de personnes handicapées, elles auraient accès à un nouveau bassin de main-d’œuvre de plus de 10,7 millions de travailleurs.

Pourquoi les entreprises ne tirent-elles pas profit de cette ressource inexploitée? Certains croient qu’il pourrait être coûteux pour les entreprises de répondre aux besoins particuliers des personnes handicapées. Cependant, selon l’auteur, la recherche empirique et les données d’Accenture indiquent le contraire : les entreprises plus inclusives sont en moyenne deux fois plus susceptibles d’obtenir un rendement aux actionnaires total plus élevé que leurs pairs. De plus, les entreprises devenues plus inclusives au fil du temps ont en moyenne quatre fois plus de chances de générer un rendement aux actionnaires supérieur à celui de leurs pairs. En termes de rentabilité et de création de valeur, ces entreprises avaient un chiffre d’affaires 28 % plus élevé, un revenu net 2 fois supérieur et des marges de profit supérieures de 30 % au cours de la période de 4 ans analysée par Accenture.

Ces gains viennent largement compenser le coût associé à l’adaptation aux besoins particuliers des employés handicapés. De plus, une autre étude. Ce lien mène à un site qui n'est peut-être pas soumis au standard gouvernemental sur l'accessibilité. réalisée par le Job Accommodation Network a révélé que 60 % des adaptations du lieu de travail peuvent être effectuées gratuitement. Le coût restant est estimé à 500 dollars, en moyenne, par employé.

Selon l’auteur de l’article, les entreprises plus inclusives réussissent également mieux en matière de rétention de la main-d’œuvre. Des études montrent que le fait de travailler aux côtés d’employés handicapés rend les personnes non handicapées plus conscientes de la façon de rendre le milieu de travail plus inclusif et meilleur pour tous. L’existence d’un programme de sensibilisation pour personnes handicapées permet parfois de réduire le taux de roulement du personnel jusqu’à 30 %.

Il existe également des avantages sur le plan de la réputation de l’entreprise. Un sondage. Ce lien mène à un site qui n'est peut-être pas soumis au standard gouvernemental sur l'accessibilité. mené par le National Business and Disability Council en 2017 a révélé que 55 % des consommateurs achèteraient des biens et des services auprès d’une entreprise qui présente des personnes handicapées dans sa publicité. De plus, 78 % des répondants achèteraient des biens et des services auprès d’une entreprise qui prend des mesures pour assurer que les personnes handicapées peuvent accéder facilement à ses établissements.

De nombreuses entreprises ont constaté les avantages concrets de l’inclusion des personnes handicapées. L’embauche de ces personnes n’est pas aussi difficile qu’on le suppose souvent. Par exemple, Microsoft a mis au point un programme d’embauche adapté aux personnes atteintes d’autisme. L’objectif de ce programme est d’attirer la main-d’œuvre et de mettre en place une approche inclusive pour aider les personnes atteintes d’autisme à définir la façon dont l’entreprise travaille à la construction et à l’entretien de ses produits.

Ce programme prend la forme d’une académie de plusieurs jours axée sur la capacité à travailler, les projets d’équipe et l’évaluation des compétences. L’activité donne aux candidats l’occasion de mettre en valeur leurs talents uniques, de rencontrer des gestionnaires et des équipes d’embauche et de découvrir le rôle de Microsoft en tant qu’employeur.

Le rapport d’Accenture propose des pistes d’actions que les entreprises devraient prendre pour apporter un changement :

  1. Les organisations doivent veiller à ce que les personnes handicapées soient représentées dans leur lieu de travail et leur bassin de main-d’œuvre. Au-delà de l’embauche, les employeurs devraient mettre en œuvre des pratiques qui encouragent et font progresser les personnes handicapées dans leur carrière.
  2. Les dirigeants doivent fournir aux employés handicapés des outils, des technologies et un programme d’accommodement en milieu de travail. Pour améliorer la prise de conscience et l’intégration entre les équipes de travail, les entreprises doivent envisager de mettre en place des programmes de formation pour les employés non handicapés afin qu’ils connaissent mieux les outils et les adaptations disponibles pour leurs collègues.
  3. Les entreprises doivent proposer des initiatives de mentorat et d’accompagnement, ainsi que des programmes de formation continue, afin de garantir que les personnes handicapées continuent de progresser dans l’entreprise. Ces personnes devraient occuper des rôles à tous les niveaux, y compris des postes de direction.

Pour en savoir davantage sur ce sujet : What companies gain by including persons with disabilities. Ce lien mène à un site qui n'est peut-être pas soumis au standard gouvernemental sur l'accessibilité.

 

Source:

https://www.economie.gouv.qc.ca/objectifs/informer/vecteurs/vecteurs-actualites/vecteurs-actualites-details/?no_cache=1&tx_ttnews%5Btt_news%5D=23641&tx_ttnews%5Bcat%5D=&cHash=1fe6467b3299126b8ee54f16f2876f4d

Vous aimerez aussi