Chaînes d’approvisionnement et filière du médicament – Québec octroie 13 M$ à l’Université de Montréal pour appuyer le projet Médicament Québec

17 juin 2021

QUÉBECle 17 juin 2021  /CNW Telbec/ – Le ministre des Finances et ministre de l’Économie et de l’Innovation, M. Eric Girard, et le ministre de la Santé et des Services sociaux, M. Christian Dubé, annoncent le versement d’une subvention de 13 millions de dollars sur deux ans à l’Université de Montréal pour appuyer le projet Médicament Québec.

La contribution gouvernementale permettra de financer des activités pouvant accroître la capacité locale de production de certains ingrédients actifs entrant dans la préparation de médicaments dont la pénurie pourrait avoir des répercussions sur la prestation des soins de santé.

L’objectif consiste à accroître l’autonomie du Québec en matière de découverte, de développement et de production d’ingrédients actifs entrant dans la composition de médicaments, puis de stimuler la découverte de médicaments novateurs en soutien à la relance de cette filière.

Médicament Québec soutiendra les entreprises en démarrage et celles établies, tout en ayant un effet positif sur la formation. Il renforcera la capacité de production des partenaires industriels, qui auront accès à une expertise pour assurer le transfert technologique.

Le projet mettra également à profit l’expertise universitaire et collégiale ainsi que le parc d’infrastructures rattaché à la filière du médicament. Il favorisera les partenariats avec les entreprises pharmaceutiques innovantes, génériques, biotechnologiques et de fabrication. Enfin, il consolidera l’utilisation des approches d’intelligence numérique dans le processus de découverte et de développement des médicaments.

Citations :

« Les problèmes d’approvisionnement pendant la crise sanitaire ont mis en évidence le besoin d’augmenter la fiabilité et les sources des chaînes d’approvisionnement. Médicament Québec permettra de consolider ces dernières, tout en soutenant la filière du médicament au Québec. »

Eric Girard, ministre des Finances et ministre de l’Économie et de l’Innovation

« La priorité est d’assurer en tout temps l’accès à des médicaments essentiels pour la population. En s’appuyant sur le travail collaboratif des milieux industriel et de l’enseignement supérieur du secteur québécois des sciences de la vie, Médicament Québec renforcera davantage nos chaînes d’approvisionnement locales. Ce projet contribuera donc à limiter les répercussions d’éventuelles pénuries qui pourraient nuire à la qualité des soins de santé au Québec. »

Christian Dubé, ministre de la Santé et des Services sociaux

« Au cours des dernières années, l’Université de Montréal a maintenu et développé des expertises uniques dans l’ensemble de la filière de découverte et de production du médicament. Grâce à Médicament Québec, ce savoir-faire appuyé par l’intelligence numérique sera mis au service de la population. Avec nos partenaires universitaires et des milieux collégial et industriel, nous accélérerons la découverte de médicaments novateurs et l’innovation en santé, en plus d’assurer la production locale de même que le rétablissement des chaînes d’approvisionnement essentielles à la sécurité des Québécois. »

Daniel Jutras, recteur de l’Université de Montréal

Faits saillants :

  • L’initiative Médicament Québec est pilotée par l’Université de Montréal et rassemble divers partenaires industriels et de l’enseignement supérieur autour du développement de la filière du médicament au Québec. Son comité de gouvernance est composé de représentants issus d’universités, de centres collégiaux de transfert de technologie, de l’industrie des sciences de la vie et du Fonds de recherche du Québec – Santé.
  • Par sa volonté d’accroître l’autonomie d’approvisionnement, Médicament Québec est complémentaire au projet de production du vaccin de l’entreprise Novavax à partir des installations montréalaises du Conseil national de recherches Canada, un projet annoncé récemment par le gouvernement fédéral.
  • Ce projet s’inscrit dans la mesure Développer des chaînes d’approvisionnement locales, rendue publique lors de la mise à jour économique de novembre dernier. Des crédits additionnels de 40 millions de dollars sur deux ans ont été annoncés par le gouvernement du Québec afin d’appuyer des projets visant à favoriser l’approvisionnement d’entreprises auprès de fournisseurs québécois.

Ministère de l’Économie et de l’Innovation sur les réseaux sociaux :

SOURCE Cabinet du ministre de l’Économie et de l’Innovation

Vous aimerez aussi