Découvrez les lauréates de la 22e édition du Prix pour les femmes et la science

13 février 2020

Le Prix international L’Oréal-UNESCO pour les femmes et la science distingue cinq chercheuses dans les sciences de la vie

À l’occasion de la Journée internationale des femmes et des filles de science célébrée le 11 février, la Fondation L’Oréal et l’UNESCO ont annoncé les lauréates de la 22e édition du Prix pour les femmes et la science qui distingue des scientifiques d’exception originaires de différentes régions du monde récompensées pour l’excellence de leurs travaux dans le domaine des sciences de la vie : biotechnologie, écologie, épigénétique, épidémiologie et infectiologie.

Elles recevront 100 000 euros chacune lors d’une cérémonie qui aura lieu le 12 mars prochain au siège de l’UNESCO, à Paris. Elles seront distinguées aux côtés de quinze jeunes talents féminins, des scientifiques originaires du monde entier.

Les lauréates 2020 sont :

Afrique et États arabes

Professeure Abla Mehio Sibai – Médecine et sciences de la santé. Professeure d’épidémiologie, Faculté des sciences de la santé, Université américaine de Beyrouth (Liban). Récompensée pour ses travaux pionniers et son engagement en faveur de l’amélioration du vieillissement en bonne santé dans les pays à faible et moyen revenu et pour leur impact sur les politiques et programmes sanitaires et sociaux.

Amérique latine

Professeure Esperanza Martínez-Romero – Écologie et sciences de l’environnement. Professeure en sciences de l’environnement au Centre des sciences génomiques, Université nationale de Mexico. Récompensée pour ses recherches pionnières sur l’utilisation de bactéries respectueuses de l’environnement pour favoriser la croissance des plantes afin d’augmenter la productivité agricole tout en réduisant l’utilisation d’engrais chimiques.

Amérique du Nord

Professeure Kristi Anseth – Sciences biologiques. Professeure émérite, Professeur Tisone et Professeure associée en chirurgie à l’Université du Colorado à Boulder (États-Unis). Récompensée pour sa contribution exceptionnelle à la convergence de l’ingénierie et de la biologie afin de développer des biomatériaux innovants aptes à promouvoir la régénération tissulaire et un ciblage plus efficace des médicaments.

Asie-Pacifique

Docteur Firdausi Qadri – Sciences biologiques. Chercheuse senior, cheffe de l’Unité d’immunologie mucosale et de vaccinologie, Division des maladies infectieuses, Centre international pour la recherche contre les maladies diarrhéiques de Dacca (Bangladesh). Récompensée pour ses travaux exceptionnels dans la compréhension et la prévention des maladies infectieuses touchant les enfants des pays en voie de développement, pour la mise en place d’un diagnostic précoce et d’une campagne de vaccination ayant un impact sur la santé mondiale.

Europe

Professeure Edith Heard – Sciences biologiques. Directrice générale du Laboratoire de biologie moléculaire européen, Chaire d’épigénétique et mémoire cellulaire au Collège de France et ancienne Directrice de l’unité de génétique et biologie du développement à l’Institut Curie ; Fellow de la Royal Society, membre de l’Académie britannique des sciences. Distinguée pour ses découvertes fondamentales sur les mécanismes régissant les processus épigénétiques permettant aux mammifères de réguler l’expression correcte des gènes essentiels à la vie.

Source de l’information : Communiqué de presse de l’UNESCO n°2020-07 – Communiqué de presse de l’UNESCO n°2020-07

 Pour en savoir plus
Pour en savoir plus – UNESCO 

Source MédiaTerre

Vous aimerez aussi