DES CHERCHEURS MONTRÉALAIS ÉTUDIENT UN MÉDICAMENT ABORDABLE

29 novembre 2021

Des chercheurs de l’Université McGill viennent de lancer un essai clinique de phase 3 sur un antibiotique ayant des effets anti-inflammatoires, qui pourrait réduire à néant le risque de « choc pulmonaire » associé à la COVID-19. L’avantage de ce médicament, contrairement aux antiviraux et aux anticorps monoclonaux existants, est qu’il est abordable.

Les vaccins contre la COVID-19 constituent une réussite éclatante de la médecine moderne. Mais il est temps de s’occuper de ceux qui tombent quand même malades de la COVID-19, soit les 5 % chez qui le vaccin fonctionne moins bien ou ceux qui ne sont pas vaccinés, par choix ou en raison d’une contre-indication, estime le pneumologue Jean Bourbeau, de l’Université McGill, spécialiste de la maladie pulmonaire obstructive chronique (MPOC). « On a mis beaucoup d’efforts sur les vaccins et les mesures de santé publique, mais pas assez sur le thérapeutique », estime le Dr Bourbeau.

 

➡️ POUR LIRE LA SUITE DE L’ARTICLE ⬅️ 

 

SOURCE: LA PRESSE

Vous aimerez aussi