Des investissements majeurs dans la recherche novatrice de calibre mondial au service de la population canadienne toute entière

3 mars 2021

Plus d’un demi-milliard de dollars de financement dans les infrastructures pour soutenir les chercheurs et chercheuses de premier rang établis au Canada.

Ottawa (Ontario) – Aujourd’hui, le très honorable premier ministre du Canada, Justin Trudeau, a annoncé financer plus de 518 millions de dollars pour soutenir l’infrastructure de recherche, par l’entremise de la Fondation canadienne pour l’innovation (FCI). Ce financement appuiera 102 projets dans 35 établissements postsecondaires et hôpitaux de recherche au pays, et aidera le Canada à rester à l’avant-garde de l’exploration, de l’innovation et de la découverte.

Lire l’annonce du premier ministre : Nouveaux investissements pour appuyer la recherche et la science à travers le Canada

Suite à cette annonce, l’honorable François-Philippe Champagne, ministre de l’Innovation, des Sciences et de l’Industrie, a souligné trois projets financés dans le cadre de ce concours à travers une discussion qu’il a tenue avec des chercheurs de l’Université de Montréal, de l’hôpital pédiatrique affilié, le CHU Sainte-Justine, de l’Université de Calgary et de l’Université York.

Voici quelques-uns des projets financés par la FCI dans le cadre du financement de l’infrastructure de recherche :

  • Des capteurs océaniques pour surveiller les effets des changements climatiques. Les changements climatiques menacent la santé de nos océans, dont les pêcheries dépendent. Une équipe de chercheurs, dirigée par l’Université Dalhousie, procédera au déploiement de capteurs flottants novateurs dans l’Atlantique Nord, une première dans la région, pour amasser de l’information dont les scientifiques ont besoin pour répondre à des questions urgentes en lien avec le réchauffement océanique et le captage de carbone. Ces données pourraient contribuer à atténuer les effets des changements climatiques sur nos océans, à prévenir l’effondrement des pêcheries locales et à positionner le Canada comme chef de file en matière de technologie de capteurs océaniques.

Pour en savoir plus, lisez : ​Sonder l’Atlantique Nord à la recherche d’indices sur les effets des changements climatiques

  • Accélérer la production de vaccins au Canada. Le Canada doit accélérer sa production de vaccins et en améliorer l’efficacité sans tarder. Il n’y a, à l’heure actuelle, aucun programme dans le milieu universitaire canadien pour aider les chercheurs à évaluer si la production et la commercialisation des vaccins sont réalistes. Le passage des vaccins mis au point par la communauté universitaire aux étapes de fabrication et de production est complexe et coûteux. C’est pourquoi une équipe de chercheurs du CHU de Québec et de l’Université Laval, à Québec, travaille à mettre sur pied un programme de production de vaccins publics pour le Canada. Elle créera ainsi une plateforme de recherche pour s’attaquer à ces défis en facilitant la mise au point et les essais de vaccins, en aidant les chercheurs dans le lancement de nouvelles entreprises et en soutenant les entreprises de démarrage.
  • Étudier la médicamentation des femmes enceintes et son incidence sur les enfants. Plus de 75 pour cent des femmes enceintes prennent des médicaments dont nous ne connaissons ni les risques, ni les bienfaits, pour la mère et l’enfant. Pour corriger ces lacunes en terme de connaissance, une équipe de recherche de l’Université de Montréal et de l’hôpital pédiatrique affilié, le CHU Sainte-Justine, procéderont à la collecte et à l’analyse de données pour un échantillon de plus de quatre millions de femmes enceintes et d’enfants au pays. Cette étude servira à améliorer l’utilisation et la prescription de médicaments durant la grossesse et l’enfance.

Pour en savoir plus, lisez Peser le pour et le contre de la consommation de médicaments pendant la grossesse

  • Les villes intelligentes de demain. Pour bâtir les maisons, les campus et les villes du futur, les chercheurs doivent pouvoir créer et mettre à l’essai diverses technologies. L’Université Ryerson, à Toronto (Ontario), construira un nouveau laboratoire d’essais intelligent sur son campus, composé d’une « maison intelligente » et d’un « bureau intelligent », où les chercheurs pourront tester des technologies de bâtiments intelligents, de sécurité, d’éclairage, de construction et d’efficacité énergétique. Deux installations à distance dans les locaux de l’Université du Nouveau-Brunswick, à Moncton, et de l’Université de Victoria, en Colombie-Britannique, fourniront de précieuses données au système. Ce projet aidera les chercheurs dans le domaine du bâtiment intelligent à mettre au point des méthodes de construction durables, de nouvelles stratégies de cybersécurité et des technologies de bâtiments intelligents, et encouragera la production de ces technologies au Canada pour rendre les villes intelligentes de demain saines, sûres et durables.
  • Des archives pour appuyer la réconciliation. Nous sommes ce que nous choisissons de nous rappeler, et aussi ce que nous choisissons d’oublier. Une initiative inédite menée par l’Université du Manitoba aura pour but de concevoir l’architecture numérique des archives tout à fait uniques du Centre national pour la vérité et la réconciliation. Ces archives numériques permettront notamment aux chercheurs d’identifier les enfants perdus dans les pensionnats, ce qui cadre avec les travaux de la Commission de vérité et réconciliation. Le projet vise à élaborer un nouveau modèle d’archives dans une optique de décolonisation pour promouvoir la guérison, l’apprentissage et les liens qui nous unissent.

Pour en savoir plus, lisez : De nouvelles archives numériques témoigneront de l’histoire des pensionnats au Canada

Découvrez davantage de projets financés dans le cadre de ce concours.

Citations

« Les chercheurs et les chercheuses et tous les scientifiques canadiens, comptent parmi les plus brillants et les plus compétents au monde. Les investissements d’aujourd’hui leur permettront de disposer des laboratoires et des équipements de pointe nécessaires pour qu’ils puissent nous aider à construire un Canada plus sain, plus vert et plus compétitif. »

– Le très honorable Justin Trudeau, premier ministre du Canada

« La science et la recherche de haut calibre sont les moteurs de l’innovation. Comme jamais auparavant, la population canadienne se tourne vers ses chercheurs pour découvrir des solutions novatrices aux problèmes réels. Le gouvernement du Canada est fier de soutenir les bénéficiaires de ce financement octroyé aujourd’hui. Leur expertise et dévouement mènent à des découvertes importantes qui améliorent la vie des Canadiennes et des Canadiens, dès à présent et pour l’avenir. »

– L’honorable François-Philippe Champagne, ministre de l’Innovation, des Sciences et de l’Industrie

« L’investissement dans la recherche est un investissement dans l’avenir du Canada. Les découvertes favorisent la croissance économique et contribuent à résoudre les problèmes auxquels le monde entier fait face aujourd’hui. Ces projets reflètent la portée et l’ampleur de l’expertise et de l’excellence canadiennes. Aussi, ces contributions financières rehaussent-elles l’estime que nous portons aux chercheurs et chercheuses des quatre coins de notre pays. »

– Roseann O’Reilly Runte, présidente-directrice générale de la Fondation canadienne pour l’innovation

Faits en bref

  • Les investissements sont remis par le biais du Fonds d’innovation de la FCI. Ce fonds finance 40 pour cent des coûts d’infrastructure à travers le continuum de la recherche, c’est-à-dire de la recherche la plus fondamentale à la recherche appliquée et au développement technologique. L’autre partie des dépenses est couverte par les établissements de recherche eux-mêmes et leurs partenaires, comme les gouvernements provinciaux et territoriaux. Ces investissements aideront le Canada à rester à l’avant-garde de l’exploration et de la production des connaissances. Ils appuieront les chercheurs et chercheuses pour qu’ils puissent détecter des solutions aux enjeux mondiaux et contribuer de manière significative aux retombées sociales, environnementales, économiques et en matière de santé pour la population canadienne.
  • L’investissement total de 518 101 899 $ comprend 118 111 261 $ pour les coûts d’exploitation associés, par l’entremise du Fonds d’exploitation des infrastructures.
  • Beaucoup des projets financés témoignent d’une collaboration entre les établissements de recherche. Sur les 102 propositions, 49 (48 pour cent) sont des projets qui se font en collaboration avec au moins un établissement partenaire.
  • Le Concours 2020 du Fonds d’innovation est le premier en son genre depuis l’annonce du financement permanent de la FCI dans le budget de 2018. Ce passage au financement permanent permettra à la FCI de tenir les concours du Fonds d’innovation tous les deux ans environ. Grâce à cet intervalle régulier, les établissements pourront procéder à une planification stratégique et proposer des projets à maturité, tout en continuant d’élaborer d’autres projets prometteurs pour de futurs concours.

Liens rapides

Fondation canadienne pour l’innovation
Fonds d’innovation
Le Navigateur d’installations de recherche : un répertoire en ligne des laboratoires et des installations qui sont disposés à collaborer avec les entreprises

La fondation canadienne pour l’innovation

Depuis plus de vingt ans, la FCI procure aux chercheurs et chercheuses les outils dont ils ont besoin pour voir grand et innover. Un système d’innovation robuste crée des emplois et des entreprises, améliore notre santé, assure un meilleur environnement et ultimement, favorise l’épanouissement des collectivités. Grâce aux investissements qu’elle fait dans les infrastructures de pointe et les équipements pour les universités, les collèges, les hôpitaux de recherche et les établissements de recherche à but non lucratif du Canada, la FCI contribue à attirer et retenir les meilleurs talents au monde, à former la prochaine génération de chercheurs et chercheuses, et à soutenir la recherche de calibre mondial de façon à renforcer notre économie et améliorer la qualité de vie de toute la population canadienne.

SOURCE:  INNOVATION.CA

Vous aimerez aussi