ÉDITORIAL: Libérer les données personnelles en Santé, pas à n’importe quel prix

23 septembre 2021

Les rencontres Effervescence, qui se sont déroulées le 15 septembre autour des enjeux d’IA en Santé, ont mis en évidence le besoin des chercheurs canadiens de libérer l’accès aux données privées des patients pour accélérer la recherche médicale utilisant l’IA.  

Si l’on devait résumer les discussions qui se sont tenues dans le cadre de l’événement Effervescence, organisé par Montréal In Vivo et les laboratoires Roche Canada, cela pourrait tenir en un véritable cri du cœur : « Libérez les données privées des patients ! »

Dans un webinaire uniquement offert en anglais – faut-il le préciser – d’un peu plus d’une heure réunissant les représentants des principaux instituts de recherche en IA au pays, MilaAmii et le Vector Institute, il n’a principalement été question que de cela : comment permettre à la recherche médicale intégrant l’IA d’avancer plus efficacement et plus rapidement dans les prochaines années grâce aux données privées des patients.

Si l’importance de l’innovation en IA dans le domaine des soins de santé n’est plus à démontrer, de même que l’impact de l’application de l’IA sur les patients et le système de santé, les moyens à déployer pour y parvenir posent encore question. C’est notamment pour accompagner ce mouvement d’ensemble que le laboratoire Roche Canada a créé un centre d’excellence en intelligence artificielle appelé AI with Roche (AIR).

 

➡️ POUR LIRE LA SUITE DE L’ARTICLE  ⬅️ 

 

SOURCE: CSCIENCE.CA

Vous aimerez aussi