GÉNOMIQUE : Dr Michel G. Bergeron, le médecin chercheur qui a orchestré l’industrialisation des tests rapides

17 novembre 2021

Pendant ses 47 ans de carrière, le Dr Michel G. Bergeron a participé à la guerre contre des ennemis invisibles — SRAS, COVID-19 — en développant des tests moléculaires rapides pour les reconnaître. Génome Québec, en partenariat avec Québec International et Génome Canada, présente l’un de ceux grâce à qui la province est aujourd’hui cheffe de file mondiale en matière de génomique.

QU’EST-CE QUE LA GÉNOMIQUE ?

Dans chaque être vivant, les milliers de blocs moléculaires de l’ADN sont agencés dans un ordre unique : son génome. En séquençant cet ordre, la génomique permet d’identifier, de nommer et de comparer les organismes et, dans le cas de pathogènes, de développer des moyens de les détecter rapidement afin de les combattre.

DE QUÉBEC À MONTRÉAL ET BOSTON

Né en 1943 à Québec, Michel G. Bergeron termine ses études en médecine à l’Université Laval en 1968. Il poursuit son parcours à l’Université McGill, puis au Tufts New England Medical Center, où il fait un postdoctorat avec le professeur Louis Weinstein, l’un des premiers à utiliser la pénicilline lors de la Deuxième Guerre mondiale. C’est le déclic : il décide de consacrer sa vie à la lutte aux maladies infectieuses.

 

➡️ POUR LIRE LA SUITE DE L’ARTICLE ⬅️ 

 

SOURCE: LA PRESSE+

Vous aimerez aussi