Innovation : Quand et comment protéger sa propriété intellectuelle ?

23 novembre 2021

L’innovation a la cote pour les PME. Mais qui dit innovation, dit aussi protection de la propriété intellectuelle. Par où commencer ? La Presse en a discuté avec Dominique Pomerleau, agente de brevets au Canada et aux États-Unis.

Q. Est-ce que la protection de la propriété intellectuelle est seulement accessible aux grandes entreprises ?

R. Pas du tout ! Il y a beaucoup de mythes à défaire en matière de propriété intellectuelle. On ne conseillera pas la même stratégie à une PME en démarrage qu’à une multinationale. La stratégie évolue toujours en fait avec le contexte, les nouveaux produits et la place que prend l’entreprise sur le marché.

Q. Quels sont les types de protection possible ?

R. Il y a les brevets pour les inventions qui ont des fonctions, les dessins industriels qui incluent la forme d’un produit fini et les interfaces graphiques des logiciels, les marques de commerce qui incluent les noms et les logos, le droit d’auteur qui inclut le code informatique et, enfin, le secret industriel.

Q. À quel moment une entreprise devrait-elle penser à protéger sa propriété intellectuelle ?

R. Dès le démarrage ! Prenons l’exemple de la marque de commerce. Une nouvelle entreprise qui choisit un nom sans vérifier s’il est disponible est susceptible de recevoir, lorsqu’elle commencera à faire de bonnes affaires, une mise en demeure d’un concurrent qui est propriétaire de cette marque. Elle pourrait alors être obligée de changer le nom de son entreprise, de son produit ou de son service ! Ensuite, réfléchir à sa propriété intellectuelle devrait se faire de façon régulière, chaque fois que l’entreprise sortira un nouveau produit ou service. Et ce, même si elle est dans le feu de l’action !

 

➡️ POUR LIRE LA SUITE DE L’ARTICLE ⬅️ 

 

SOURCE: LA PRESSE

Vous aimerez aussi