Inversago Pharma débute ses essais cliniques par une étude de phase 1 sur le INV-101, le principal inhibiteur de CB1 périphériques de la Société

29 septembre 2020

MONTRÉAL (CANADA) Inversago Pharma Inc. (« Inversago »), le leader en inhibiteurs de CB1 périphériques, annonce aujourd’hui le début d’une étude clinique de phase 1 sur le INV-101, l’inhibiteur de CB1 actifs à la périphérie développé en vue du traitement du syndrome de Prader-Willi (SPW) et de la stéatose hépatique non-alcoolique (NASH).

L’étude évaluera l’innocuité, la tolérance et les propriétés pharmacocinétiques du INV-101. Le recrutement est en cours au Canada afin de sélectionner des participants en bonne santé, âgés de 18 à 55 ans. Les patients seront répartis de manière aléatoire au début de l’étude et recevront une dose unique de placebo ou l’un des 5 dosages du INV-101.

« Le lancement de cette première étude clinique chez l’humain fait d’Inversago une société de stade clinique et confirme notre leadership dans la nouvelle mise en valeur de petites molécules inhibitrices de CB1 périphériques », déclare François Ravenelle, PhD, chef de la direction et fondateur d’Inversago Pharma.

« L’administration de doses de INV-101 à nos premiers patients constitue un important jalon en vue de réaliser la vision de la Société : offrir une option thérapeutique potentiellement probante à des patients aux besoins mal comblés, comme ceux atteints de SPW ou de NASH », déclare Carlo Incerti, MD, président du conseil d’Inversago. « Cette étude est la première étape du développement clinique de nos inhibiteurs de CB1 actifs à la périphérie, et nous nous attendons à ce qu’elle nous fournisse des renseignements clés sur l’innocuité et le profil pharmacocinétique du INV-101 », conclut Dr Incerti.

Le deuxième programme de la Société, INV-202, fait actuellement l’objet d’études précliniques visant à préparer des essais cliniques ultérieurs, tandis que d’autres programmes sont à des stades de développement plus précoces. Avec son pipeline actuel, Inversago est bien positionnée pour exploiter le plein potentiel des CB1 périphériques grâce à des inhibiteurs différenciés ciblant des indications métaboliques sans traitement adéquat.

À propos du INV-101

INV-101 est une petite molécule, agoniste inverse / antagoniste du récepteur CB1, développée par Inversago pour traiter le SPW et la NASH. Elle est spécifiquement conçue pour interagir avec les récepteurs CB1 périphériques situés dans le tube digestif, le foie, le pancréas, les tissus adipeux, les muscles, les poumons et d’autres organes, proposant une option thérapeutique sécuritaire et efficace en évitant les enjeux rencontrés par les inhibiteurs centraux de CB1. L’inhibition des CB1 périphériques est une voie thérapeutique bien étudiée et associée à de nombreux bénéfices métaboliques cliniquement pertinents.

À propos d’Inversago Pharma

Inversago Pharma est une société de biotechnologie de stade clinique, spécialisée dans le développement de thérapies innovantes ciblant l’inhibition du récepteur CB1 au moyen d’une nouvelle classe d’agonistes inverses actifs à la périphérie. La Société a pour ambition de procurer de nouvelles options thérapeutiques qui améliorent la vie de patients atteints de conditions métaboliques telles que le syndrome de Prader-Willi (SPW), la stéatose hépatique non alcoolique (NASH), le diabète de type 1 (DT1) et la néphropathie diabétique.

 

SOURCE: BUSINESS WIRE

Vous aimerez aussi