La COVID-19, bougie d’allumage pour les innovations en santé

18 novembre 2021

Microalgues, intelligence artificielle, biomimétisme : pour lutter contre la COVID-19, des chercheurs ont mis au point des solutions inédites qui pourront servir au-delà de la crise.

Les sciences de la mer, c’est plus que l’étude des courants marins ou des organismes vivants qui peuplent le fond des océans. Réjean Tremblay en sait quelque chose, lui qui se consacre à la mise au point de biotechnologies marines à titre de professeur en écophysiologie et aquaculture à l’Institut des sciences de la mer de l’Université du Québec à Rimouski (UQAR). « On connaît à peine de 20 à 30 % des espèces de microalgues existantes sur terre. Chacune est en soi une petite usine à biomolécules ; chacune a un potentiel pour un large éventail de secteurs, dont celui de la santé », explique-t-il.

La pandémie de COVID-19 fournit à ce chercheur une occasion en or de faire valoir son point. Depuis le printemps 2021, il recourt à des molécules produites avec des microalgues enrichies à 99 % de carbone 13, un isotope stable, afin de mieux étudier les processus inflammatoires liés au coronavirus. « On travaillait déjà sur l’usage de microalgues marines enrichies dans plusieurs applications. Les tester sur des cellules humaines in vitro est néanmoins un tout nouveau champ de recherche », confirme Réjean Tremblay.

 

➡️ POUR LIRE LA SUITE DE L’ARTICLE ⬅️ 

 

SOURCE: QUÉBEC SCIENCE

Vous aimerez aussi