La Fondation Merck en partenariat avec l’Institut National du Cancer d’Egypte fournira un Master en Oncologie Médicale aux Médecins Africains

9 janvier 2019

La Fondation Merck soutient l’Afrique à travers le partenariat avec l’Égypte afin de développer les capacités de prise en charge du cancer sur le continent africain ; Grâce à ce partenariat, la Fondation Merck vise à fournir un programme de Master en Oncologie Médicale de deux ans aux médecins africains.

La Fondation Merck , la branche philanthropique de Merck Allemagne, en partenariat avec l’Institut National du Cancer d’Egypte fournira un Master en Oncologie Médicale aux Médecins Africains. Cette initiative fait partie du « Merck Cancer Access Program » de la Fondation Merck, qui a été lancé par la Fondation Merck afin d’accroître le nombre limité d’oncologues en Afrique.

Dr. Rasha Kelej, CEO Merck Foundation, a déclaré : « Nous sommes heureux d’annoncer notre partenariat avec l’Institut National du Cancer, en Égypte, qui est considéré comme la référence en matière de prise en charge du cancer en Afrique du Nord et au Moyen-Orient. Nous nous sommes engagés à améliorer l’accès des patients aux soins. Nous avons actuellement 5 étudiants du Ghana, de Namibie, du Libéria et du Rwanda, inscrits au programme de Master en Oncologie Médicale dans le cadre du « Merck Cancer Access Program ». Nous prévoyons d’étendre ce programme à un plus grand nombre de pays africains tels que la Sierra Leone, la Gambie, le Sénégal, l’Ouganda et le Kenya. Nous croyons que notre partenariat en Égypte ira un long chemin et ensemble nous pouvons jouer un rôle vital en Afrique. »

« Je suis fermement convaincu que le renforcement des capacités grâce à la formation d’oncologues dans chaque pays africain est essentiel, car le manque de compétences professionnelles est le principal défi en Afrique et dans les pays en voie de développement », a ajouté le Dr Rasha Kelej.

Le Professeur Abdel-Rahman Zekri, Vice-Doyen de l’Institut National du Cancer, a déclaré : « Nous sommes heureux d’annoncer notre partenariat avec la Fondation Merck afin de renforcer les capacités de prise en charge du cancer dans les autres pays africains. La collaboration dans le domaine universitaire renforcera effectivement les capacités sur la prévention, la détection et de traitement des cas de cancer en augmentation dans ces pays. »

Le Professeur Hatem Ahmed Aboulkassem, Doyen de l’Institut National du Cancer, a souligné : « La pénurie de personnel de santé qualifié, capable de s’assurer la prévention, le diagnostic précoce et à la prise en charge du cancer, est un défi plus important. Ce partenariat sera donc très bénéfique pour beaucoup de pays africains ».

La Fondation Merck a lancé les activités suivantes en partenariat avec des universités, des ministères de la santé et les cabinets des Premières Dames dans plus de 35 pays :

  • Merck Cancer Access Program :

Plus de 43 médecins africains ont bénéficié de programmes de formation en oncologie « Merck Oncology Fellowship Program » s’étendant sur un à deux ans, dans le but d’augmenter le nombre limité d’oncologues en Afrique.

  • Merck More Than A Mother :

Plus de 84 candidats ont reçu une formation pratique de trois mois en tant qu’embryologistes et spécialistes de la fertilité venant de 29 pays afin d’améliorer les soins de fertilité de qualité, réglementés et sûrs dans les pays en voie de développement.

  • Merck Diabetes and Hypertension Awards :

Plus de 56 diplômés en médecine recevront une formation et un diplôme en ligne d’un an en diabète ou en médecine préventive contre les maladies cardiovasculaires, dans le cadre de la création d’une plateforme d’experts en diabète et en hypertension en Afrique et en Asie.

Pour consulter l’article, cliquez ici

Vous aimerez aussi