La tri-thérapie spinalon du Dr. Guertin poursuivra son développement en Europe grâce à des tests sur des paraplégiques belges et autrichiens

6 juin 2018

VILLE DE QUÉBEC, CANADA, 6 JUIN 2018 – Le traitement expérimental découvert par le Dr. Pierre Guertin de l’Université Laval aura la chance de poursuivre durant les deux prochaines années une seconde phase de tests cliniques en Europe dès cet automne. Le Dr. Guertin se rendra personnellement sur place afin de mettre sur pied et de superviser le déroulement de cette étude importante. Spinalon est un traitement administré par voie orale composé de trois molécules actives (levodopa, carbidopa et buspirone) capables lorsque combinées de déclencher, en quelques minutes, des épisodes de contractions musculaires à caractère rythmique et locomoteur dans les jambes de blessés médullaires paralysés depuis plusieurs années. C’est ce qu’a démontré la première phase de tests cliniques réalisée à l’Hôpital Général de Montréal et au Centre Universitaire de Santé McGill entre 2013 et 2016. Ces évidences claires d’innocuité et d’efficacité préliminaire chez des patients paraplégiques et tétraplégiques chroniques ont été publiées il y a quelques mois (Radhakrishna, Steuer, Prince, Roberts, Mongeon, Kia, Dyck, Matte, Vaillancourt, Guertin, Current Pharmaceutical Design 23, 2017). Nordic Life Science Pipeline, une compagnie en biotechnologie dérivée de l’Université Laval, était parvenue à financer cette première étude clinique grâce à un soutien significatif de l’Armée Américaine et du Département de la Défense Américain (http://www.dtic.mil/docs/citations/ADA617388). Pour la seconde phase de tests cliniques, le Dr. Guertin prévoit cette fois obtenir lui-même directement un support financier de deux fondations privées basées aux États-Unis et en Suisse. Si des résultats positifs sont obtenus pendant ces tests, une commercialisation approuvée du traitement en Amérique du Nord et en Europe pourrait être envisageable dès 2022. Spinalon deviendrait alors le premier traitement capable de permettre à ces gens de s’entraîner à remarcher sur un tapis roulant afin de contrer certaines maladies chroniques liées à la paralysie. À propos de SpinalonMC Après plusieurs années de recherche, le Dr. Guertin et son équipe découvrent en 2004, chez des souris ayant la moelle épinière transsectée, cette tri-thérapie qui a le pouvoir de réactiver, sur demande et après chaque administration, certaines régions de la moelle épinière et les neurones correspondants afin d’induire des mouvements locomoteurs sur tapis roulant de manière réflexe (Guertin, Neurosci Lett 358, 2004; Guertin et al., Biotechnol J 5, 2010). Des épisodes de marche induits trois fois par semaine grâce à Spinalon a même permis à ces animaux d’améliorer leur état de santé au niveau musculaire, osseux, et immunitaire (Ung et al., Neurorehabil Neural Repair 26, 2012).
À propos de Pierre Guertin Professeur au département de psychiatrie et de neurosciences de l’Université Laval depuis 2001, le Dr. Guertin réalise des travaux de recherche dans le secteur biomédical depuis plus de 30 ans. Son équipe et lui ont réalisé dans son laboratoire du CHU de Québec plus de quatre découvertes depuis 2004 visant l’amélioration de diverses fonctions chez des blessés médullaires chroniques (http://www.crchudequebec.ulaval.ca/recherche/chercheurs/pierre-guertin/).
À propos des lésions médullaires En Amérique du Nord, 1.3 million de patients vivent actuellement avec une lésion traumatique de la moelle épinière. C’est le second problème neurologique en importance après la maladie d’Alzheimer (christopherreeve.org; cdc.gov).

Renseignements et demande d’entrevue: Mme Inge Steuer, Laboratoire de recherche sur la moelle épinière du CHUL (inge.steuer@crchudequebec.ulaval.ca; 418-997-0156)

Vous aimerez aussi