Laurent Pharmaceuticals accueille de nouveaux investisseurs et annonce des découvertes scientifiques importantes avec LAU-7b contre la fibrose kystique

25 octobre 2018

MONTRÉAL, le 25 oct. 2018 – Laurent Pharmaceuticals Inc., une société biopharmaceutique mettant au point le médicament LAU-7b (fenretinide), premier médicament de sa classe ciblant la résolution de la fibrose kystique (FK), a annoncé aujourd’hui un nouveau financement dirigé par Keiretsu Forum Mid-Atlantic, Anges Québec et Anges Québec Capital, avec la participation des investisseurs existants, RSJ Gradus, Aligo Innovation et Fibrose Kystique Canada. Des membres d’autres chapitres du Forum Keiretsu ont également investi, ainsi que plusieurs particuliers, nouveaux et existants.

« Nous sommes ravis de voir autant d’investisseurs soutenir notre mission », a déclaré Radu Pislariu, MD, président et chef de la direction de Laurent Pharmaceuticals. « Ce nouvel investissement, de pair avec celui de 5 millions de dollars US de la Fondation Américaine de fibrose kystique, annoncé plus tôt cette année, nous permet de progresser dans le développement de LAU-7b, qui, selon nous, pourrait avoir un impact décisif pour les patients atteints de la fibrose kystique ».

La société annonce également la divulgation des nouvelles découvertes importantes concernant la fenretinide contre la FK, présentées par l’Université McGill à la 32e Conférence Nord-Américaine de fibrose kystique, tenue à Denver du 18 au 20 octobre (NACFC 2018). Les données, présentées par les groupes de recherche des Drs Danuta Radzioch et John Hanrahan, montrent que la fenretinide peut moduler la réponse fonctionnelle de la protéine CFTR et la sécrétion de mucine dans des conditions de stress cellulaire, établissant un lien important entre l’inflammation et la déficience fondamentale de la FK. L’effet de la fenretinide sur l’expression de CFTR était significativement accrue en présence d’un médicament correcteur de cette protéine.

« C’est une découverte majeure pour notre programme LAU-7b dans la FK », a déclaré le Dr Jean-Marie Houle, B.Pharm, PhD, vice-président du développement clinique de la société. « Nous savions que la fenretinide était capable d’induire le mécanisme de résolution de l’inflammation, lequel est profondément dysfonctionnel dans la FK, mais protéger la fonction du CFTR ajoute une nouvelle dimension au LAU-7b, suggérant un double mode d’action et un effet potentialisateur sur les modulateurs de CFTR. Nous sommes extrêmement enthousiasmés par cette découverte de McGill, qui survient également à point nommé, en pleine période de recrutement des patients dans notre essai clinique de phase 2 ».

Les deux affiches décrivant ces résultats sont accessibles sur le site Web de la société à l’adresse suivante:

http://www.laurentpharma.com/development.html

LAU-7b: un nouveau paradigme de traitement de la fibrose kystique

LAU-7b est une thérapie novatrice, première dans sa catégorie, pouvant traiter l’inflammation pulmonaire chronique qui cause des dommages irréversibles au poumons des patients atteints de la FK, quel que soit leur génotype de CFTR. Contrairement aux médicaments anti-inflammatoires typiques qui inhibent la phase d’activation de l’inflammation, LAU-7b déclenche le mécanisme de résolution inné qui permet à l’organisme de mettre fin à l’inflammation sans nuire à sa défense immunologique naturelle. Plus récemment, il a été démontré que LAU-7b accroit les micro-domaines lipidiques spécifiques de la membrane des cellules pulmonaires atteintes par la FK, entraînant une augmentation de l’expression fonctionnelle du CFTR dans des conditions de stress cellulaire. De plus, en présence d’un correcteur CFTR, ce mécanisme d’autoprotection amélioré d’avantage par la co-administration de fenretinide.

Laurent Pharmaceuticals recrute actuellement des patients pour son essai de phase 2 portant sur l’innocuité et l’efficacité du LAU-7b chez des patients adultes atteints de FK. L’objectif de cette étude est d’évaluer l’effet de LAU-7b sur la préservation de la fonction pulmonaire en réduisant l’inflammation persistante et non résolue dans les poumons et en stimulant son retour à l’homéostasie. L’essai vise le recrutement de 136 adultes atteints de FK pour une durée de traitement de 6 mois, et impliquera plus de 30 sites cliniques aux États-Unis et au Canada.

À propos de la fibrose kystique

La fibrose kystique («FK» ou mucoviscidose) est une maladie génétique progressive mortelle, qui touche environ 75 000 personnes dans le monde. La FK est causée par diverses mutations du gène CFTR et se caractérise par des sécrétions visqueuses dans différents tissus exocrines ainsi qu’une réponse inflammatoire aberrante conduisant à l’infection pulmonaire chronique et à la perte de la fonction pulmonaire au fil du temps. La dysfonction pulmonaire sévère est la principale cause de décès chez les sujets FK.

À propos du LAU-7b

LAU-7b (fenretinide) est un traitement oral pro-résolution, une nouvelle classe thérapeutiques qui induit la phase de résolution de l’inflammation, responsable de la guérison et du retour à l’homéostasie après une attaque bactérienne ou autre agression. LAU-7b agit en modulant de manière endogène le métabolisme de l’acide docosahexaénoïque (DHA), un acide gras essentiel impliqué dans la résolution de l’inflammation. Des travaux antérieurs précliniques à l’Université McGill ont démontré la capacité de la fenretinide à restaurer le DHA dans un modèle animal FK spécifique d’inflammation chronique, entraînant au niveau des poumons une réduction de l’inflammation, une amélioration de la physiologie, et une clairance accrue de l’infection causée par Pseudomonas aeruginosa. Les résultats d’un récent essai clinique de phase 1b chez des patients adultes atteints de FK ont montré que LAU-7b avait de bons profils d’innocuité et de pharmacocinétique, associés à une pharmacodynamique prometteuse démontrée par plusieurs marqueurs spécifiques de l’inflammation.

SOURCE Laurent Pharmaceuticals

Renseignements : Radu Pislariu, corporate@laurentpharma.com or 514.513.2252

Vous aimerez aussi