Le budget du Québec cible les bonnes priorités pour maintenir l’élan économique de la métropole et l’essor de ses secteurs stratégiques

10 mars 2020

MONTRÉAL, le 10 mars 2020 /CNW Telbec/ – La Chambre de commerce du Montréal métropolitain salue le budget présenté aujourd’hui par le ministre des Finances du Québec, Eric Girard. La saine gestion des finances publiques permet, pour la sixième année consécutive, de déposer un budget équilibré tout en continuant d’investir significativement dans le Fonds des générations. Le gouvernement dispose de solides assises pour faire face aux risques de ralentissement de l’économie mondiale et pour positionner le Québec comme leader de la lutte aux changements climatiques.

« Le ministre Girard a dévoilé aujourd’hui un budget intelligent, qui cible les bonnes priorités et qui témoigne d’une excellente gestion des finances publiques. Les investissements annoncés concordent de près avec les demandes de la Chambre qui définissaient quatre priorités : l’accès à la main-d’œuvre, la compétitivité des entreprises, la transition vers une économie sobre en carbone et la réalisation de projets métropolitains stratégiques. Le gouvernement utilise les bons leviers pour maintenir le momentum du Québec et de sa métropole », a affirmé Michel Leblanc, président et chef de la direction de la Chambre de commerce du Montréal métropolitain.

Le renforcement du dispositif économique
« La Chambre avait appuyé la reconfiguration d’Investissement Québec et la création d’Investissement Québec International. Il était important et stratégique d’y attribuer des budgets additionnels significatifs. Nous saluons les investissements supplémentaires pour améliorer la productivité des entreprises. Le soutien prévu pour les PME innovantes couvre des secteurs stratégiques de l’économie métropolitaine. Nous appuyons également la décision du gouvernement d’investir dans la croissance des exportations, notamment celles des PME. La concurrence mondiale est vive, nous devons faciliter le développement de champions économiques mondiaux », a ajouté Michel Leblanc.

« La Chambre insiste depuis des années sur l’importance de soutenir l’innovation et le virage numérique des entreprises. À cet effet, le Grand Montréal peut compter sur des secteurs stratégiques, tels que l’intelligence artificielle, les industries créatives et la culture, les sciences de la vie et l’aérospatiale. Nous saluons la création de nouveaux crédits d’impôt pour l’innovation et la commercialisation, en particulier à partir de la propriété intellectuelle développée ici au Québec. Ces mesures viendront renforcer ces secteurs d’avenir et notre base économique. Par ailleurs, la Chambre prend note de la décision de resserrer les critères d’admissibilité de crédits d’impôt touchant le multimédia et le développement des affaires électroniques. Nous invitons le gouvernement à faire un suivi constant auprès des entreprises affectées par ce resserrement pour s’assurer de maintenir la compétitivité de l’écosystème montréalais dans ces secteurs stratégiques », a précisé M. Leblanc.

« Bien que le budget d’infrastructure bénéficie d’investissements additionnels, la Chambre est déçue de constater qu’il n’engage toujours pas le gouvernement du Québec à financer rapidement l’agrandissement du Palais des congrès, un actif stratégique pour les secteurs économiques de pointe de la métropole », a ajouté Michel Leblanc.

Des actions concrètes pour accélérer la transition vers une économie sobre en carbone
« Le transport en commun est l’une des solutions les plus efficaces pour atténuer la congestion et réduire nos émissions de GES. Nous accueillons favorablement les montants annoncés pour réaliser des projets de transport en commun structurants dans le Grand Montréal. Le gouvernement amorce un changement de paradigme, en adoptant une vision à long terme du développement du transport en commun à travers une approche itérative et en continu. Nous saluons également le maintien des incitatifs à l’achat de véhicules électriques. Ils permettront de miser sur l’important bassin d’entreprises d’ici qui ont développé une expertise dans la fabrication de systèmes de propulsion électrique, de bornes de recharge, de véhicules et de leurs composantes », a poursuivi Michel Leblanc.

Investir en éducation pour favoriser la réussite de la relève
« La principale réponse au besoin criant de main-d’œuvre que connaissent présentement les entreprises québécoises est l’augmentation du taux de diplomation chez les jeunes. Nous sommes heureux de voir que le gouvernement prend des mesures concrètes pour favoriser la réussite de cette relève en priorisant la modernisation des infrastructures scolaires. Les sommes supplémentaires annoncées pour l’intégration et la francisation des immigrants sont aussi une excellente décision », a mentionné Michel Leblanc.

Une marge de manœuvre pour maintenir le momentum
« Le gouvernement est actuellement en pleine maîtrise de ses finances publiques, ce qui permettra au Québec de faire face à un possible ralentissement économique mondial, qui pourrait éventuellement être exacerbé s’il y avait une propagation généralisée du COVID-19. Il est rassurant de constater que le gouvernement a la marge de manœuvre pour agir et maintenir le momentum économique en cours. La bonne tenue de l’économie du Québec et l’excellent contrôle des finances publiques ouvrent la porte à ce que le gouvernement amorce l’allègement du très lourd fardeau fiscal des Québécois et des Montréalais dans son prochain budget », a conclu Michel Leblanc.

À propos de la Chambre de commerce du Montréal métropolitain (CCMM)
Forte d’un réseau de plus de 8 000 membres, la CCMM agit sur deux fronts : porter la voix du milieu des affaires montréalais et offrir des services spécialisés aux entreprises et à leurs représentants. Toujours au fait de l’actualité, elle intervient dans des dossiers déterminants pour la prospérité des entreprises et de la métropole. Avec l’appui de ses experts Acclr, la CCMM vise à accélérer la création et la croissance des entreprises de toutes tailles, ici et à l’international.

Facebook : www.facebook.com/chambremontreal 
Twitter : @chambremontreal
Pour poursuivre la discussion : #ccmm

SOURCE Chambre de commerce du Montréal métropolitain

Vous aimerez aussi