Le Centre scientifique canadien de santé humaine et animale célèbre 20 ans d’excellence scientifique

2 mai 2019

Le public est invité à visiter les installations et à rencontrer les scientifiques dans le cadre des célébrations

WINNIPEG, le 2 mai 2019 – Le Centre scientifique canadien de santé humaine et animale célèbre ses 20 ans comme chef de file mondial en sciences de laboratoire et en innovation dans le domaine des maladies infectieuses. Les travaux de recherche effectués dans ses locaux sont source de progrès scientifiques majeurs en santé humaine et animale. Le Centre abrite le Laboratoire national de microbiologie de l’Agence de la santé publique du Canada et du Centre national des maladies animales exotiques de l’Agence canadienne d’inspection des aliments.

Le Centre est la toute première installation au monde à posséder des laboratoires de haute biosécurité (niveau 4) animale et humaine sous le même toit, ce qui permet des découvertes révolutionnaires au bénéfice de la santé des Canadiens et notre économie.

Pour marquer son 20e anniversaire le 4 mai 2019, le Centre invite le public à rencontrer ses scientifiques. Il y aura des présentoirs interactifs et les chercheurs discuteront de leurs travaux. Ce sera une excellente occasion de célébrer et de donner à la collectivité locale une chance de visiter cet établissement novateur.

Le Centre est fier d’avoir fait partie de la ville de Winnipeg au cours des 20 dernières années et poursuivra son travail de mobilisation communautaire pour mieux lui communiquer son expertise scientifique et sanitaire. Le Centre a toujours privilégié une relation ouverte et transparente avec la communauté.

Renseignements
Centre scientifique canadien de santé humaine et animale
1015, rue Arlington
Winnipeg (Manitoba)
De 10 h à 16 h (HAC)
L’entrée et le stationnement sont gratuits.
Une pièce d’identité avec photo est requise pour les visiteurs de 16 ans et plus (les moins de 16 ans doivent être accompagnés d’un adulte).
Le port de souliers fermés est recommandé.
Les grands sacs sont interdits.
Il est interdit de prendre des photos.

Citations
« Le Centre scientifique canadien de santé humaine et animale est un chef de file mondial en recherche sur les maladies infectieuses. Le gouvernement, qui favorise et encourage l’innovation scientifique, félicite ce centre de renommée mondiale pour les travaux scientifiques qu’il a entrepris au cours des 20 dernières années en vue d’améliorer la santé humaine et animale et attend avec intérêt les contributions qu’il continuera d’apporter dans le domaine des maladies infectieuses. »
L’honorable Ginette Petitpas Taylor
Ministre de la Santé

« Merci au Centre scientifique canadien de santé humaine et animale qui, depuis 20 ans, est indispensable à l’amélioration de la santé des Canadiens et qui fait notre fierté sur la scène internationale. Il s’est attaqué à des éclosions comme celles des virus Zika et Ebola, et en tant que seul laboratoire de niveau 4 du Canada, il joue un rôle essentiel dans la protection des Canadiens contre les maladies infectieuses. »
Dre Theresa Tam
Administratrice en chef de la santé publique

« Le Centre scientifique canadien de santé humaine et animale est reconnu à l’échelle internationale pour ses exploits dans la recherche et son engagement à l’excellence. Depuis 20 ans, des scientifiques dévoués de l’Agence canadienne d’inspection des aliments et de l’Agence de la santé publique du Canada collaborent en partageant les lieux, leurs connaissances et l’objectif commun : de trouver des solutions novatrices qui améliorent la santé humaine et animale ici, au Canada, et partout dans le monde. »
Siddika Mithani
Présidente, Agence canadienne d’inspection des aliments

Faits en bref

  • Abritant les seuls laboratoires de niveau 4 du pays, le Centre scientifique canadien de santé humaine et animale permet aux chercheurs d’étudier en toute sécurité les maladies humaines et animales les plus dangereuses et les plus mortelles et fait en sorte que le Canada a la capacité de diagnostiquer toute maladie infectieuse qui pourrait se déclarer au pays.
  • Les scientifiques du Laboratoire national de microbiologie ont beaucoup fait progresser les connaissances scientifiques, amélioré les outils de diagnostic et renforcé la mise au point d’options thérapeutiques contre le virus Ebola. Les chercheurs mettent au point des traitements et des vaccins contre des maladies nécessitant un niveau de confinement 4 autres que le virus Ebola, comme la fièvre de Lassa, la maladie à virus de Marburg et la fièvre hémorragique de Crimée-Congo.
  • L’un des nombreux domaines d’intérêt des chercheurs du Centre national des maladies animales exotiques est l’étude du virus Nipah, qui est responsable d’une maladie grave et potentiellement mortelle pouvant toucher les porcs et les êtres humains. Les scientifiques tentent de mieux comprendre la maladie, de trouver des moyens de protéger les porcs contre l’infection et de concevoir des tests diagnostiques.
  • Pour le Centre, la sécurité est primordiale et il s’en fait un point d’honneur. Il respecte et dépasse toutes les normes nationales et internationales de sécurité en laboratoire pour assurer la sécurité des employés et de la collectivité.

Liens connexes
Laboratoire national de microbiologie de l’Agence de la santé publique du Canada
Centre national des maladies animales exotiques
Laboratoire 101 : Que faut-il pour entreposer les agents pathogènes les plus dangereux au monde?

 

SOURCE Santé Canada

Renseignements : Personnes-ressources : Thierry Bélair, Cabinet de Ginette Petitpas Taylor, Ministre de la Santé, 613-957-0200; Relations avec les médias, Agence de la santé publique du Canada, 613-957-2983, hc.media.sc@canada.ca; Renseignements au public, 613-957-2991, 1-866-225-0709

 

Consulter en ligne

Vous aimerez aussi

Nouvelles

MASS BIO

This year’s Annual Meeting is now the State of Possible Conference where we'll celebrate what’s possible in our industry and for patients today that wasn’t five or 10 years

Lire la nouvelle
06 Mar.