Les antiviraux contre la COVID-19

28 janvier 2022

Aux côtés du vaccin, les médicaments antiviraux représentent une arme très attendue pour affronter le SRAS-CoV-2 une fois l’infection présente, en particulier chez les personnes à risque. Où en sommes-nous?

Depuis le début de la pandémie, d’innombrables essais cliniques ont évalué l’efficacité de médicaments antiviraux qui, contrairement au vaccin contre la COVID-19 qui stimule le système immunitaire, s’attaquent directement au virus une fois qu’il est dans l’organisme. Récemment, deux d’entre eux ont fait la preuve d’une certaine efficacité : le molnupiravir (produit par Merck, en attente d’approbation par Santé Canada) et le Paxlovid (de Pfizer), approuvé en janvier 2022.

« Les deux antiviraux agissent directement sur le virus et bloquent sa réplication », explique Alain Lamarre, professeur et chercheur en immunologie et virologie à l’Institut national de la recherche scientifique (INRS). Ils peuvent être administrés avec des anti-inflammatoires pour contrer la tempête de cytokines du système immunitaire. « Si les antiviraux sont pris tôt, ils bloquent l’infection et amoindrissent les conséquences en termes de maladie, de symptômes, d’hospitalisation et de décès, donc c’est vraiment un avantage », ajoute-t-il. Les études cliniques ont démontré un taux d’efficacité de l’ordre de 89% pour le Paxlovid et de 30% pour le molnupiravir pour prévenir les hospitalisations et les décès.

 

➡️ POUR LIRE LA SUITE DE L’ARTICLE ⬅️ 

 

SOURCE: Québec science

Vous aimerez aussi