L’IA pour accélérer le développement de médicaments

18 février 2022

Actuellement, les chimistes qui développent de nouveaux médicaments travaillent de manière très itérative : c’est beaucoup d’essais et d’erreurs. La promesse de l’intelligence artificielle (IA) dans le domaine, c’est de venir rationaliser ce processus.

La toute jeune entreprise pharmaceutique Valence, établie à Montréal et hébergée par l’institut de recherche Mila, utilise l’intelligence artificielle pour accélérer la découverte de nouveaux médicaments. « Nous sommes en train de développer l’un des plus puissants chemistry engines au monde, pour pouvoir faire du design et de l’optimisation de molécules », explique Therence Bois, directeur des opérations de l’entreprise.

 

➡️ POUR LIRE LA SUITE DE L’ARTICLE ⬅️ 

 

SOURCE: LA PRESSE

Vous aimerez aussi