L’IA pourrait prendre de meilleures décisions cliniques que les humains

9 septembre 2021

Les algorithmes d’apprentissage automatique peuvent cibler des interventions comportementales, éducatives et psychologiques efficaces avec plus de précision que les professionnels, selon une étude.

C’est un vieil adage: il n’y a aucun mal à obtenir un deuxième avis. Mais que se passerait-il si ce deuxième avis pouvait être produit par un ordinateur, grâce à l’intelligence artificielle (IA)? La machine parviendrait-elle à formuler de meilleures recommandations de traitement que celles proposées par votre professionnel?

Deux chercheurs canadiens spécialisés en santé mentale pensent que c’est possible. Dans une étude qu’a publiée le Journal of Applied Behavior Analysis, Marc Lanovaz, de l’Université de Montréal, et Kieva Hranchuk, du Collège Saint-Laurent, en Ontario, plaident en faveur de l’utilisation de l’IA dans le traitement de désordres comportementaux.

 

➡️ POUR LIRE LA SUITE ⬅️

SOURCE: RADIO-CANADA.CA 

Vous aimerez aussi