Médicament contre la COVID-19 : Merck demande l’autorisation de mise en marché aux États-Unis

1 octobre 2021

(Washington) Bonne nouvelle : le laboratoire américain Merck a annoncé qu’il allait demander le feu vert de l’agence des médicaments américaine (FDA) pour commercialiser un traitement qui « réduit de façon importante les risques d’hospitalisation et de décès » chez les personnes récemment infectées par la COVID-19, selon un communiqué de l’entreprise publié vendredi.

Selon Merck et son partenaire Ridgeback Biotherapeutics, ce traitement antiviral, appelé molnupiravir, permettrait de diviser de moitié les risques d’hospitalisation et de décès. Un essai clinique a été mené chez 775 personnes atteintes de la COVID-19, dans les cinq jours suivant l’apparition de symptômes ; 30 jours plus tard, le taux d’hospitalisation ou de décès chez les personnes ayant reçu le médicament était de 7,3 %, contre 14,1 % chez celles ayant reçu le placebo. Aucune mort n’est survenue chez le groupe ayant pris du molnupiravir, contre huit chez le groupe témoin.

 

➡️ POUR LIRE LA SUITE DE L’ARTICLE  ⬅️ 

 

SOURCE: LA PRESSE 

Vous aimerez aussi