Montréal Pôle santé Paraza Pharma : née de la crise et symbole de la renaissance

16 septembre 2021

C’est au moment où l’industrie pharmaceutique montréalaise était à son plus bas qu’Arshad Siddiqui a décidé de fonder Paraza Pharma. Il avait alors l’espoir de profiter de l’abondance de main-d’œuvre de recherche qualifiée et de refaire de Montréal un centre névralgique de la recherche en sciences de la vie. Dix ans plus tard, son entreprise est un exemple probant de la renaissance du secteur pharmaceutique.

« Il y avait une réelle occasion favorable à l’époque, se souvient M. Siddiqui, PDG de Paraza Pharma. Le meilleur moment pour démarrer quelque chose, c’est quand il ne se passe rien. »

Fort de son expérience à Montréal et chez Merck dans la région de Boston, M. Siddiqui croit à l’époque qu’il y a une demande à combler sur le plan de la recherche de très haut niveau que les grandes entreprises cherchent à sous-traiter.

« Les entreprises ne veulent pas avoir de coûts fixes. Elles peuvent sous-traiter une partie de leur recherche en Asie, mais le problème est que la main-d’œuvre là-bas n’est pas assez bien formée », illustre-t-il.

 

➡️ POUR LIRE LA SUITE ⬅️ 

 

SOURCE: LA PRESSE

Vous aimerez aussi