Pénurie de main-d’œuvre : le Danemark mise sur ses valeurs et attire les meilleurs!

29 avril 2019

Actualités

États-Unis 

Le Danemark fait d’importants efforts pour attirer les meilleurs talents internationaux dans plusieurs secteurs importants de son économie, notamment les sciences de la vie, les technologies de l’information et l’ingénierie. Le pays connait actuellement une pénurie de main-d’œuvre dans des secteurs en pleine croissance où le Massachussets se démarque également. Cette situation, combinée à des efforts concertés de l’industrie danoise et du Massachussets Institute of Technology (MIT), a mené à l’instauration d’un programme de stages très populaire chez les étudiants.

Stages des étudiants du MIT au Danemark

Le MIT a mis en place un nouveau programme avec le Danemark, dans le contexte de ses partenariats d’échanges étrangers (International Science and Technology Initiatives). Grâce au soutien de la Confédération de l’industrie danoise, le MIT pourra maintenant offrir à quelques étudiants des occasions de stages de travail et de recherche. Ces stages permettront aux étudiants de bonifier leur parcours et à l’industrie danoise de conserver sa capacité d’innovation dans un contexte de pénurie de main-d’œuvre.

Le programme a vu le jour à la suite d’une visite du président-directeur général de la Confédération de l’industrie danoise, Thomas Bustrup, au Massachussets en janvier 2018. Une subvention du Fonds industriel danois permettra de consolider le programme pour les trois premières années. Ainsi, une première cohorte d’étudiants américains partira cet été pour le Danemark.

Le programme de stages, qui devait initialement permettre à 10 étudiants du MIT de partir au Danemark, aura finalement 20 participants. L’enthousiasme se fait sentir des deux côtés de l’Atlantique. Près de 40 universités et entreprises danoises ont manifesté leur intérêt à recevoir un étudiant, et 150 étudiants du MIT ont déposé leur candidature pour le programme.

Les stages de travail et de recherche dureront entre 3 et 12 mois, et leurs coûts seront nuls afin de les rendre accessibles à tous les étudiants. Le directeur du programme estime qu’il s’agit d’une occasion sans pareille pour les étudiants de perfectionner leurs compétences dans leur domaine d’études et de découvrir une culture étrangère.

Le mode de vie danois comme incitatif

Le MIT souligne que le style de vie danois capte l’attention de plusieurs étudiants. L’image du Danemark est particulièrement positive au regard de son engagement environnemental et de sa qualité de vie. Le pays se classe parmi les cinq premières positions dans les classements de performance environnementale et de bonheur. De plus, le mot danois « hygge », qui réfère à un mode de vie et à un état d’esprit confortable et joyeux, connait une reconnaissance mondiale croissante.

Un centre d’innovation danois à Boston

Cette coopération entre l’industrie danoise et le MIT s’établit au moment où le Danemark met en place un centre d’innovation à Boston, la capitale du Massachussets. Ce dernier aura pour mission de servir de liaison entre les entreprises et les chercheurs danois qui sont en quête de partenaires, en se concentrant sur le domaine des sciences de la santé et de la vie.

Pour en savoir davantage sur ce sujet :

 

Source :
Ministère de l’Économie et de l’Innovation
Québec

 

Vous aimerez aussi