Pour sa 7ème édition, BioFIT confirme son statut d’évènement leader en Europe pour les innovations early-stage en Santé et Sciences du Vivant et annonce son alternance entre Lille, Strasbourg et Marseille

13 décembre 2018
13 Décembre 2018, Lille (France) – BioFIT 2018 : Plus de 1 300 participants venant de 35 pays, 100 exposants, 80 intervenants et 2 start-ups du secteur élues « les plus innovantes de l’année ».

Pour sa 7ème édition, BioFIT, l’évènement leader en Europe en matière de transfert de technologies, de collaborations académie-industrie, d’innovations early-stage et d’investissement en capital-amorçage dans le domaine des Sciences du Vivant annonce un nouvel essor grâce à un partenariat inédit révélé pour l’occasion entre trois écosystèmes puissants : les Régions Sud Provence-Alpes-Côte d’Azur, Grand Est et Hauts-de-France.

Grâce à une collaboration engagée entre les pôles de compétitivité Eurobiomed, BioValley France et Nutrition-Santé-Longévité, ainsi qu’Eurasanté et les collectivités locales de ces trois territoires, BioFIT déploiera désormais son ancrage en alternance entre les villes de Marseille (2019), Strasbourg (2020) et Lille (2021).

 

Avec plus de 1 300 participants, BioFIT se place sur le podium des conventions d’affaires européennes en Sciences du Vivant

BioFIT s’est imposé au fil des années non seulement comme la plateforme de convergence incontournable pour engager de nouveaux partenariats de R&D et d’innovation en Sciences du Vivant, mais aussi comme le rendez-vous de l’investissement du capital-amorçage et du capital-risque à ne pas manquer.

En 7 éditions, BioFIT a vu plus que quadrupler son nombre de participants (de 300 à 1 300), et a su convaincre, année après année, de plus en plus d’organisations d’héberger leurs évènements dans le cadre de BioFIT :
3 évènements hébergés en 2017 et 8 évènements en 2018, dont trois organisés par des consortiums de projets européens, preuve s’il en fallait encore que BioFIT est l’évènement de référence du secteur à l’échelle européenne.

Cette année, les rendez-vous d’affaires ont été une nouvelle fois au cœur de l’évènement. BioFIT proposait une nouvelle activité cette année, le « Would be CEO networking lunch », qui avait pour objectif de faire se rencontrer les profils de bio-entrepreneurs et business developers et les start-ups et entreprises en recherche de ces profils. Une façon de répondre à la question centrale de la session plénière de l’édition précédente de BioFIT : « Comment pouvons-nous surmonter la pénurie de bioentrepreneurs en Europe ? ».

Autre activité particulièrement attendue par les participants de BioFIT : celle du concours des Start-up Slams, désignant chaque année les start-ups les plus innovantes de l’année dans le domaine des Sciences de la Vie. Sur les 300 start-ups participantes à BioFIT, 80 se sont portées candidates pour présenter leur projet au public de BioFIT afin de séduire de potentiels investisseurs et partenaires industriels. Parmi ces candidatures, seules les 20 start-ups les plus prometteuses, sélectionnées en amont par un jury d’experts internationaux, ont eu l’opportunité de pitcher sur la première place de marché européenne du capital d’amorçage en Sciences du Vivant que constitue l’évènement BioFIT. À l’issue des deux jours de l’évènement, ce sont finalement 2 start-ups qui se partagent le titre de « Start-up la plus innovante de 2018 » : Elasmogen et Peptomyc.

  • Elasmogendéveloppe une nouvelle classe de médicaments, appelés soloMERs, pour le traitement de maladies inflammatoires, notamment oculaires. Il s’agit de molécules naturelles ressemblant à des anticorps issus du système immunitaire adaptatif des requins. Les soloMERs demeurent innovants de par leur petite taille (meilleure pénétration tissulaire), de leur stabilité (nouvelles voies d’administration), de leur nouvelle structure (liaison d’épitopes cryptiques ou cachés sur la cible) et de leur structure simple.

« Promouvoir notre start-up, aussi bien en tant qu’exposant sur la zone innovation qu’en tant que pitcher, nous a octroyé un rôle majeur dans un évènement aussi prestigieux que BioFIT : nous avons eu l’opportunité de présenter notre innovation à un large public mixte d’investisseurs, d’acteurs issus de pharma et de biotech, et d’universitaires. » Caroline BARELLE, CEO, Elasmogen.

 

  • Peptomycdéveloppe de nouvelles thérapies peptidiques pour le traitement du cancer. Ces peptides sont capables d’attaquer la protéine nommée Myc, qui est nécessaire à la survie des cellules cancéreuses (mais pas aux cellules saines). Cela signifie que, en attaquant Myc, la technologie peut tuer sélectivement les cellules cancéreuses sans endommager les tissus sains. Cette thérapie est innovante pour trois raisons : à l’heure actuelle, il n’existait encore aucun traitement permettant d’attaquer Myc ; celui-ci est efficace dans la lutte contre les cellules cancéreuses sans endommager les tissus sains permettant ainsi de réduire les effets secondaires toxiques pour le patient ; enfin cette technologie est potentiellement applicable à tous les types de cancers.

«  [La cérémonie des Start-up Slams] a été une excellente occasion de se faire connaître dans l’un des plus grands évènements d’Europe du secteur pour les jeunes entreprises et les investisseurs. Nous sommes actuellement à la phase des études réglementaires précliniques et, si tout va bien, nous devrions pouvoir commencer les essais cliniques au début de l’année 2020. Cela exige une série d’investissements d’ici fin 2019 et BioFIT nous a permis de rencontrer dans un timing idéal des investisseurs intéressés par notre projet. » Laura SOUCEK, CEO, Peptomyc.

 

 

Mais ce qui fait de BioFIT 2018 une édition charnière dans l’histoire de l’évènement, tient en l’annonce faite à cette occasion d’un partenariat inédit entre trois écosystèmes, permettant de lui donner un nouvel essor.

Trois territoires aux écosystèmes d’innovation parmi les plus dynamiques de France s’unissent pour accompagner l’essor de BioFIT

C’est un partenariat unique signé entre trois écosystèmes puissants (les régions Sud Provence-Alpes-Côte d’Azur, Grand Est et Hauts-de-France) qui vient d’être annoncé à l’occasion de BioFIT 2018 en présence de Vincent FERT, CEO de HalioDx et Vice-Président de l’Opération d’Intérêt Régional Thérapies Innovantes de la région Sud Provence-Alpes-Côte d’Azur.

Grâce à un partenariat inédit signé entre les pôles de compétitivité NSL, BioValley France et Eurobiomed, ainsi qu’Eurasanté et les collectivités locales de ces trois territoires, BioFIT déploie désormais son ancrage en alternance entre les villes de Marseille (2019), Strasbourg (2020) et Lille (2021). Ainsi, BioFIT soutient la dynamique des acteurs industriels et académiques du secteur, et achève sa trajectoire vers le statut d’évènement leader européen de son secteur : l’innovation early-stage en Sciences du Vivant. En s’appuyant sur les forces et atouts de chaque territoire dans lequel BioFIT est désormais ancré, l’évènement fournit à ses 1 300 participants le cadre d’échanges attendu pour intensifier leurs interactions et augmenter significativement leurs opportunités de partenariat et de financement pour leurs projets.

« Lorsque nous avons souhaité trouver une ville pour co-organiser BioFIT en alternance avec Lille, Strasbourg s’est naturellement imposée comme une destination de choix. Ouverte sur l’international et située dans une région reconnue pour la qualité de ses universités, l’efficacité de ses dispositifs de valorisation de la recherche et de transfert (Conectus Alsace…) et la performance de son pôle de compétitivité (BioValley France), Strasbourg offre une complémentarité avec Lille. Tout cela a plaidé en faveur de localiser BioFIT à Strasbourg dès 2015, en alternance avec Lille. En s’ouvrant à Marseille dès 2019, BioFIT franchit une étape charnière pour devenir l’évènement européen le plus important dans le domaine de l’innovation early-stage en Sciences de la Vie. Le triptyque que nous formons assoit la position de la France aux premières loges dans la compétition internationale du financement et des partenariats early-stage des innovations de ce secteur. » Etienne VERVAECKE, Directeur Général d’Eurasanté et du Pôle NSL.

La région Hauts-de-France compte une filière santé forte de 1 000 entreprises en nutrition santé pour 30 800 salariés et qui pèse plus de 12 milliards d’Euros. Parmi les grands noms d’entreprises des Hauts-de-France, figurent par exemple AstraZeneca, Bayer, GSK, Lesaffre, LFB, Genfit, Diagast, Genoscreen, AlzProtect, ImaBiotech et Innobiochips.

« Notre positionnement est clairement d’être une région pro-business et donc pro-emploi : il était donc naturel de soutenir ce projet », explique le Président de la Région Hauts-de-France, Xavier BERTRAND.

La région Sud Provence-Alpes-Côte d’Azur est le 2ème pôle français de recherche scientifique publique en matière de santé, 2ème région française pour les dépôts de brevets et pour les essais cliniques. Elle est pourvue en outre d’un réseau hospitalier parmi les plus denses de l’hexagone, d’un vaste ensemble de plateformes de recherche, ainsi que d’une activité de recherche clinique, industrielle et académique parmi les plus dynamiques de France. Parmi les thématiques phares de la région, les laboratoires de recherche se distinguent dans les domaines de l’immuno-cancéro avec le cluster Marseille Immunopôle, les maladies infectieuses et tropicales et la microbiologie clinique portées par l’Institut hospitalo-universitaire (IHU) Méditerranée Infection, les maladies rares et orphelines et les neurosciences.

Le Grand Est est un haut lieu des Sciences de la Vie, dans une région au cœur de l’Europe et transfrontalière. Forte de ses 420 entreprises de l’industrie de la Santé, la Région bénéficie d’une dynamique significative pour le développement du secteur des Technologies Médicales. Elle se caractérise également par une forte culture de coopération franco-germano-suisse qui concentre une densité unique d’acteurs d’excellence en Sciences de la Vie et de la Santé avec 7 prix Nobel, des universités de premier plan, des instituts de recherche de renommée mondiale, plus de 600 entreprises allant de la start-up innovante aux géants du secteur pharmaceutique (Lilly, Novartis, Sanofi ou Roche), etc. Le Conseil régional porte une attention particulière à la structuration de la filière santé en soutenant les grands projets structurants du territoire comme par exemple le campus Nextmed, le Medtech Development Grand Est ou la plateforme e-santé PRIeSM, tout en maintenant un engagement fort auprès du pôle de compétitivité BioValley France, animateur de la filière régionale et interface incontournable de l’innovation en Santé. Plus généralement, la Région excelle dans les domaines des biotechnologies et des dispositifs médicaux de la santé digitale.

« L’Eurométropole de Strasbourg est située au cœur de la BioValley franco-germano-suisse, caractérisée par une concentration unique au monde d’instituts de recherche et d’entreprises dans le domaine des Sciences de la Vie. Les collaborations entre acteurs académiques et industriels y sont une tradition. Dès lors, accueillir un évènement international comme BioFIT, dédié au transfert technologique et à la création d’activités économiques à partir de la recherche publique, prenait tout son sens. BioFIT permet en effet aux chercheurs et aux entreprises du Grand Est d’initier des collaborations avec des partenaires du monde entier, contribuant ainsi à créer de la valeur pour le territoire. » Marco PINTORE, Directeur Général du Pôle BioValley France.

« Par la tenue récurrente d’un évènement résolument international et rassemblant plus de 1 300 acteurs qualifiés, BioFIT représente une opportunité unique pour Marseille et sa Région de faire rayonner ses entreprises, son écosystème et de renforcer son attractivité économique et scientifique. Cette stratégie permettra d’attirer davantage d’entreprises et d’accroître significativement l’apport de capitaux privés injectés dans les entreprises grâce à l’attrait de fonds étrangers (90% des investisseurs en capital présents à BioFIT étant étrangers). Nous sommes convaincus que BioFIT aidera à confirmer la position de Marseille sur la carte des hot spots européens en biotech et santé. » Emilie ROYERE, Directrice Générale du Pôle Eurobiomed.

 

 

Save the date :
La prochaine édition de BioFIT se déroulera à Marseille les 10 et 11 décembre 2019.
Cette édition marseillaise de BioFIT est soutenue par la Région Sud Provence-Alpes-Côte d’Azur, la Métropole Aix-Marseille-Provence et la ville de Marseille.

 

Source : La Gazette du Laboratoire

Vous aimerez aussi