Chimiste analytique


Description

Autre appellation
chimiste analyste

Description
Il effectue des tests sur les matières premières et sur les produits finis afin de vérifier la qualité de ces produits. Dans l’industrie, il travaille dans le département analytique pour le développement de méthodes ou dans le département du contrôle de la qualité pour appliquer des méthodes déjà établies. En général, au début de sa carrière, il travaille plutôt à appliquer des méthodes déjà établies. Lorsque le chimiste a quelques années d’expérience, il peut, selon l’entreprise, pour laquelle il travaille, développer lui-même des méthodes analytiques*.

*Méthodes analytiques : méthodes qui permettent de séparer les différentes espèces chimiques présentes dans un échantillon 
(ex. dissolution, chromatographie, etc.) en vue de quantifier ou de déterminer les constituants d’un produit.

Principales tâches et responsabilités
• Il analyse les échantillons de matières premières, de produits fi nis et de validation afi n de mesurer la conformité du matériel reçu par  rapport à sa spécification ou au protocole de validation (ex. vérification du bon dosage dans un comprimé)
• Il identifie les anomalies liées à la qualité du produit ou à la méthode d’analyse et assure un suivi
• Il participe aux investigations de laboratoire
• Il procède à la validation des méthodes analytiques
• Il rédige et révise les méthodes d’analyses et les procédures opératoires normalisées (PON)

Formation
Il possède un baccalauréat en chimie ou en biochimie. Pour faire de la recherche, il doit détenir une maîtrise ou un doctorat dans l’une de ces disciplines. Il doit obtenir un permis d’exercice de l’Ordre des chimistes du Québec pour exercer cette profession.

Principales aptitudes et compétences
• Il a un bon esprit critique
• Il démontre une habileté technique
• Il a le sens de l’initiative et de l’organisation
• Il fait preuve d’une bonne capacité d’analyse

Salaire
Au départ, son salaire annuel moyen se situe entre 40 000 $ et 45 000 $.

Conditions de travail
Il travaille en moyenne 40 heures par semaine et son horaire est généralement flexible. Le chimiste analytique planifie son horaire de façon à respecter les échéances des projets qui lui sont confiés. Il occupe 50 % à 90 % de son temps en laboratoire et il est amené à travailler en équipe.

Environnement de travail
• Dans l’industrie pharmaceutique et biotechnologique
• Dans l’industrie des produits chimiques
• Dans les laboratoires de contrôle gouvernementaux

Informations complémentaires
Site Internet de promotion des carrières de Pharmabio Développement
www.passionnetesneurones.com