Publication de la version modernisée de la Stratégie canadienne de lutte contre le cancer

4 juin 2019
 

Plus de 7 500 Canadiens, dont des partenaires du domaine des soins de santé, ont contribué à définir cinq priorités afin d’améliorer les soins contre le cancer au cours de la prochaine décennie

TORONTO – Le Partenariat canadien contre le cancer (le Partenariat) a publié la version modernisée de la Stratégie canadienne de lutte contre le cancer. La Stratégie est une feuille de route sur dix ans pour la prestation de soins de calibre mondial à l’ensemble des Canadiens, des familles et des aidants touchés par la maladie. La Stratégie énonce en détail les mesures qui amélioreront l’équité en matière d’accès à des soins de grande qualité, et celles qui nous permettront de compter sur un système de soins de santé durable pour l’avenir.

Les priorités de la Stratégie actualisée s’appuieront sur les progrès réalisés dans la lutte contre le cancer. D’après Cynthia Morton, PDG du Partenariat, la Stratégie fournit une vision audacieuse : « Comme on peut le constater, la capacité d’offrir des soins spécialisés contre le cancer par le biais de la télémédecine avec des services de soutien et des soignants locaux permet d’améliorer l’accès dans les collectivités rurales et éloignées. La vaccination contre le VPH, quant à elle, continuera à faire avancer les efforts visant à éliminer le cancer du col de l’utérus et d’autres cancers connexes. D’autres progrès, cette fois dans les domaines de la génomique, des traitements ciblés et de l’immunothérapie, créent aujourd’hui des options thérapeutiques pour des cancers qui étaient auparavant incurables. » Mme Morton a également souligné le leadership du Partenariat dans le cadre des activités visant à répandre ces changements au sein du système de lutte contre le cancer : « Notre organisme est fier d’agir à titre de facilitateur et de coordonnateur pancanadien de la Stratégie; nous la mettrons en œuvre en travaillant avec nos nombreux partenaires dans l’optique d’un réel changement, et nous tiendrons les Canadiens au courant de nos progrès collectifs. »

La Stratégie initiale a été élaborée en 2006. Le panorama du cancer au Canada et dans le monde a changé considérablement, ce qui a engendré de nouvelles possibilités et de nouveaux défis. En réaction à ces changements, le Partenariat a dirigé des efforts visant à moderniser la Stratégie par le biais d’activités de mobilisation à grande échelle ayant pour but de recueillir les opinions de plus de 7 500 Canadiens, notamment des patients atteints de cancer, des fournisseurs de soins de santé, des décideurs et bien d’autres membres de la communauté de la lutte contre le cancer. Le Partenariat a également mobilisé les gouvernements, les organisations et les personnes membres des Premières Nations, des Inuits et des Métis pour obtenir leur avis sur les priorités propres aux peuples autochtones en matière de soins contre le cancer.

Le Partenariat est le coordonnateur de la Stratégie, et il travaille avec les personnes qui se trouvent en première ligne, dans toutes les provinces et tous les territoires – les organismes de lutte contre le cancer, les professionnels de la santé, les organismes sans but lucratif, les personnes atteintes de cancer, ainsi que celles qui les soignent – pour relever des défis qui nécessitent de nouvelles solutions et des mesures pancanadiennes. Les cinq priorités de la Stratégie permettront de relever les défis les plus urgents pour les dix prochaines années.

  1. Réduire le risque de cancer dans la population
  2. Diagnostiquer le cancer plus rapidement, avec exactitude et à un stade plus précoce
  3. Offrir des soins de grande qualité dans le cadre d’un système durable et de calibre mondial
  4. Éliminer les obstacles qui empêchent les gens d’obtenir les soins dont ils ont besoin
  5. Offrir de l’information et du soutien aux personnes atteintes de cancer, à leur famille et à leurs aidants

Apprenez-en davantage sur les priorités de la version modernisée de la Stratégie canadienne de lutte contre le cancer.

Nous avons mobilisé les gouvernements, les organisations et les personnes membres des Premières Nations, des Inuits et des Métis partout au Canada. Trois priorités supplémentaires figurent dans la Stratégie actualisée, lesquelles sont considérées comme étant vitales pour réduire le risque de cancer et pour observer un accès équitable à des soins de qualité chez les peuples autochtones de notre pays. Chaque priorité s’accompagne de mesures propres aux peuples autochtones pour faciliter la mise en place des changements nécessaires. Ces priorités sont les suivantes :

  1. Des soins adaptés à la culture dispensés plus près du domicile
  2. Des soins contre le cancer propres aux peuples autochtones et déterminés par ces derniers
  3. Des recherches et des systèmes de données régis par les Premières Nations, les Inuits ou les Métis

La mobilisation continue, par le Partenariat et les partenaires du système de lutte contre le cancer, des gouvernements, des organisations et des communautés des Premières Nations, des Inuits et des Métis est essentielle pour établir des plans de mise en œuvre déterminés par ces peuples et qui leur sont propres dans tout le Canada.

Citations supplémentaires

« L’actualisation de la Stratégie définit les priorités déterminées par les Premières Nations, les Inuits et les Métis en ce qui concerne la prestation des soins contre le cancer, et les services de soutien nécessaires pour réaliser ces priorités dans leurs communautés respectives. Notre communauté métisse, ici, au Manitoba, se réjouit à l’idée de collaborer avec le Partenariat pour améliorer nos services de soins contre le cancer au cours des années à venir. »

Cheryl Smith est la préfète (mairesse) de la municipalité rurale de Saint-Laurent, qui représente la plus grande communauté métisse au Canada. Mme Smith est aussi membre autochtone du conseil d’administration du Partenariat canadien contre le cancer.

« Le gouvernement du Canada s’est engagé à appuyer les Canadiens atteints de cancer et les familles qui sont touchées par cette maladie. Je tiens à remercier le Partenariat d’avoir dirigé l’élaboration de la Stratégie actualisée ainsi que les Canadiens qui ont participé aux consultations. Vos contributions se sont avérées inestimables pour son élaboration et sa mise en œuvre dans l’avenir. »

– L’honorable Ginette Petitpas Taylor
Ministre de la Santé

« La vision commune énoncée dans la Stratégie actualisée est audacieuse, mais elle n’en demeure pas moins réaliste et réalisable. Aucune organisation ou région du Canada ne peut y parvenir à elle seule. La Stratégie et le Partenariat aideront des organisations telles que la SCC à travailler avec des partenaires pour réaliser ces priorités à l’échelle du pays afin que nous puissions observer un changement mesurable qui aidera le Canadien sur deux qui recevra un diagnostic de cancer au cours de sa vie. »

 Andrea Seale, chef de la direction par intérim de la Société canadienne du cancer et membre du conseil d’administration du Partenariat canadien contre le cancer

Prochaines étapes
La Stratégie a été remise à la ministre fédérale de la Santé, à ses collègues du ministère et à tous les députés. Il s’agit de la stratégie du Canada sur le cancer, élaborée par les Canadiens, d’un océan à l’autre du pays. Dès maintenant et jusqu’à l’automne 2019, le Partenariat rencontrera des intervenants clés, notamment les gouvernements provinciaux et territoriaux, des partenaires autochtones, des groupes de patients et des organismes de lutte contre le cancer, afin de discuter des priorités de la Stratégie et des plans de mise en œuvre la concernant. Aucun organisme ne possède les ressources ou les capacités pour mettre en œuvre la Stratégie à lui seul, et la réussite nécessitera l’engagement actif de l’ensemble de la communauté de la lutte contre le cancer, en vue d’une collaboration fructueuse. Des plans de mise en œuvre seront élaborés au cours des mois à venir par l’intermédiaire de partenariats innovants, avec des plans de travail clairs et mesurables.

Mobilisation pancanadienne
Dans le cadre du processus de mobilisation auquel nous avons eu recours pour élaborer la Stratégie actualisée, nous avons demandé à un groupe vaste et diversifié de Canadiens et de partenaires de la lutte contre le cancer, dans toutes les provinces et tous les territoires, de nous faire part de leur avis. Des milliers de Canadiens ont communiqué leur point de vue par le biais d’un sondage en ligne, de rencontres en personne et de soumissions écrites. Les participants comprenaient des patients et des aidants, des membres du grand public, des dirigeants du système de santé et de la communauté de la lutte contre le cancer, ainsi que des personnes qui sont mal desservies par le système de santé, comme des immigrants récents, des personnes qui s’identifient à la communauté LGBTQ2, des communautés linguistiques en situation minoritaire ainsi que des résidents des régions rurales, éloignées et du Nord. Un processus de mobilisation des aînés, des conseillers, des gouvernements, des organisations et des communautés des Premières Nations, des Inuits et des Métis de tout le Canada a également orienté les priorités de la Stratégie, et un comité externe d’experts et d’agents de changement à l’échelle internationale a aidé le Partenariat tout au long du processus.

À propos du Partenariat canadien contre le cancer
En sa qualité de coordonnateur de la Stratégie canadienne de lutte contre le cancer (la Stratégie), le Partenariat collabore avec la communauté canadienne de la lutte contre le cancer pour agir en vue de s’assurer que moins de personnes sont atteintes de cancer, que plus de gens y survivent, et que ceux qui sont touchés par la maladie jouissent d’une meilleure qualité de vie. Ces travaux sont orientés par la Stratégie, qui a été actualisée pour les années 2019 à 2029 et aidera à apporter des changements mesurables pour tous les Canadiens affectés par le cancer. La Stratégie comprend cinq priorités qui permettront de relever les défis les plus urgents de la lutte contre le cancer, ainsi que des priorités et des mesures distinctes, propres aux peuples des Premières Nations, des Inuits et des Métis, qui reflètent l’engagement du Canada envers la réconciliation. Le Partenariat supervisera la mise en œuvre des priorités, en collaboration avec des organisations et des personnes qui se trouvent en première ligne des soins contre le cancer – les provinces et les territoires, les professionnels de la santé, les personnes atteintes de cancer et leurs aidants, les communautés, les gouvernements et les organisations des Premières Nations, des Inuits et des Métis, et son bailleur de fonds, Santé Canada. Apprenez-en davantage au sujet du Partenariat et de la Stratégie actualisée sur le site www.strategiesurlecancer.ca.

SOURCE Partenariat canadien contre le cancer

Le Partenariat canadien contre le cancer est le coordonnateur de la Stratégie canadienne de lutte contre le cancer, et il travaille avec les personnes qui se trouvent en première ligne, dans toutes les provinces et tous les territoires – les organismes de lutte contre le cancer, les professionnels de la santé, les organismes sans but lucratif, les personnes atteintes de cancer, ainsi que celles qui les soignent – pour relever des défis qui nécessitent de nouvelles solutions et des mesures pancanadiennes. (Groupe CNW/Partenariat canadien contre le cancer)

Renseignements : Nick Williams, agent des communications, Relations avec les médias, Partenariat canadien contre le cancer, 416-915-9222, poste 5799 (bureau), 647-388-9647 (cellulaire), nick.williams@partenariatcontrelecancer.ca

Vous aimerez aussi