Santé Canada approuve KEYTRUDA® (pembrolizumab) (…)

23 novembre 2021

Santé Canada approuve KEYTRUDA® (pembrolizumab), en association avec la chimiothérapie, pour le traitement des patients atteints d’un cancer du sein triple négatif non résécable, localement récidivant ou métastatique dont les tumeurs expriment le PD-L1 (SCP ≥ 10)

KIRKLAND, QC /CNW/ – Merck (NYSE : MRK), connue sous le nom de MSD à l’extérieur des États-Unis et du Canada, a annoncé aujourd’hui que Santé Canada a accordé une approbation conditionnelle pour KEYTRUDA® (pembrolizumab), le traitement anti-PD-1 de Merck, en association avec la chimiothérapie, pour le traitement des adultes atteints d’un cancer du sein triple négatif (CSTN) non résécable, localement récidivant ou métastatique, qui n’ont jamais reçu de chimiothérapie pour traiter une maladie métastatique et dont les tumeurs expriment le PD-L1 (score combiné positif [SCP] ≥ 10)[1]. Cette approbation conditionnelle est fondée sur les résultats de l’étude pivot de phase III KEYNOTE-355, qui a démontré la capacité de KEYTRUDA® à améliorer la survie sans progression (SSP) en association avec une chimiothérapie (nab-paclitaxel, paclitaxel ou gemcitabine/carboplatine), comparativement à la chimiothérapie seule2.

 

➡️ POUR LIRE LA SUITE DU COMMUNIQUÉ  ⬅️ 
SOURCE: NEWSWIRE.CA, MERCK CANADA

Vous aimerez aussi