Un secteur du programme de génie oublié

3 janvier 2022

Le 17 décembre dernier, le gouvernement du Québec a publié la liste des programmes universitaires qui bénéficieraient du programme de bourses Perspective Québec pour lutter contre la pénurie de main-d’œuvre. Tous les programmes de génie offerts par Polytechnique Montréal ont été inclus dans cette liste à l’exception de trois : les génies aérospatial, biomédical et chimique.

En tant qu’étudiante de deuxième année en génie chimique à Polytechnique Montréal, je soutiens que les ingénieurs chimistes sont plus que jamais nécessaires et sont aussi touchés par la pénurie de main-d’œuvre. C’est une grave erreur que le génie chimique n’ait pas été retenu par le programme de bourses Perspectives Québec.

Un génie méconnu

Le génie chimique est présent dans votre ketchup, dans votre ordinateur, dans votre livre, dans votre crème hydratante, dans votre bol de crème glacée, dans votre pot d’ibuprofène, dans votre voiture et dans l’essence que vous mettez dedans. Vous avez bien compris, la fabrication de 99,9 % des objets qui vous entourent a probablement impliqué un ingénieur chimiste.

 

➡️ POUR LIRE LA SUITE DE L’ARTICLE ⬅️ 

 

SOURCE: LA PRESSE

Vous aimerez aussi