Une cinquantaine de postes à combler d’ici la fin juin chez Cannara Biotech

12 février 2020

MAIN-D’OEUVRE. Si le producteur de cannabis Cannara Biotech a recruté une partie de son personnel (administration, recherche et développement, etc.) dans la région métropolitaine et quelques-uns des membres de son équipe de master growers à l’extérieur du Québec, la majeure partie de sa main-d’oeuvre sera composée de travailleurs de Farnham et des environs.

«L’entreprise compte actuellement 39 employés et devrait en embaucher une cinquantaine d’autres d’ici la fin juin. Il aurait été prématuré d’engager trop de gens avant l’obtention de notre permis de Santé Canada», signale la directrice des ressources humaines, France Landry.

Cette dernière ajoute qu’une quarantaine de postes liés à la culture des plants reste à combler. L’entreprise est également à la recherche d’une quinzaine d’autres employés pour divers secteurs d’activités complémentaires (réception, entretien, empaquetage, maintenance industrielle, etc.).

«Nous avons accueilli 433 visiteurs lors de notre salon de l’emploi de l’automne dernier et de nouvelles offres d’emploi continuent de nous parvenir semaine après semaine. Depuis l’obtention de notre permis de Santé Canada, on est littéralement bombardés de CV. La pénurie de main-d’oeuvre, on ne connaît pas ça chez nous», poursuit Mme Landry.

L’aspect nouveauté et les conditions de travail sont deux éléments qui semblent jouer en faveur de l’entreprise.

«Un diplômé en horticulture qui trouve un emploi chez nous aura la chance de travailler 12 mois par an et de profiter d’une température constante à l’année», illustre la directrice des ressources humaines.

Source L’Avenir

Vous aimerez aussi