Une étude d’AstraZeneca indique que la thérapie anti-CD73, développée par John Stagg, augmente l’efficacité du traitement anti-PD-L1 chez les patients atteints de cancer du poumon

22 septembre 2021

Notre professeur avait découvert que l’enzyme CD73 contribue à la progression du cancer en 2010.

Lui et son équipe au CRCHUM ont été les premiers à démontrer que les anticorps dirigés contre CD73 bloquent la production d’adénosine extracellulaire et agissent comme des agents anti-tumoraux capables d’augmenter l’activité des inhibiteurs de points de contrôles anti-PD-1.

Ses découvertes ont mené au développement de plusieurs agents thérapeutiques ciblant la voie de l’adénosine. M. Stagg a, entre autres, collaboré avec la pharmaceutique AstraZeneca dans le développement de l’oleclumab, un anticorps monoclonal ciblant CD73.

 

Vous aimerez aussi