Vaccin BCG : quels effets protecteurs face à la COVID-19 et aux autres agents infectieux ?

25 octobre 2021

La professeure Marie-Claude Rousseau, chercheuse en épidémiologie, étudie les effets protecteurs à long terme du vaccin BCG administré durant l’enfance.

Le fait d’avoir été vacciné durant l’enfance avec le vaccin BCG (ou Bacille de Calmette-Guérin) contre la tuberculose n’est pas un facteur protecteur à long terme face à la COVID-19, contrairement à ce qu’on a pu penser en début de pandémie.

La professeure Marie-Claude Rousseau, chercheuse en épidémiologie à l’Institut national de la recherche scientifique (INRS), et ses collègues de l’Université de Sherbrooke, de l’Université de Montréal et de l’Université Laval, ont mené auprès de la population québécoise, la toute première étude comparant le statut vaccinal dans l’enfance chez des personnes atteintes de la COVID-19 et chez un groupe témoin.

 

➡️ POUR LIRE LA SUITE DE L’ARTICLE  ⬅️ 

 

SOURCE: INRS.CA

Vous aimerez aussi